Coût d’une boutique en ligne

Souvent, les personnes qui souhaitent se lancer dans le e-commerce pensent que la vente en ligne c’est avoir un site sur lequel on vend ses produits, ni plus ni moins. Ils pensent qu’internet est tellement vaste, tellement une mine d’or qu’ils arriveront à vendre sans difficulté. Malheureusement, ça ne se passe pas comme ça (on est pas chez McDonald).

La première chose à faire est de choisir sa plateforme et c’est le plus important. A chacun de choisir parmi les multiples solutions, que ce soit un système de location de boutiques (paiement mensuel) ou un système que vous hébergerez, un système propriétaire ou un  système open source.

Depuis quelques temps, je vois un peu partout des gens souhaitant une boutique en ligne pour une misère (500 à 700 euros). Trouvez-vous que c’est un lourd investissement ? Pensez-bous réellement que pour ce prix vous aurez une boutique fiable, de qualité et avec les options nécessaires pour faire correctement de la vente en ligne ? Savez-vous qu’une boutique en ligne doit sans cesse évoluer ?Savez-vous que votre boutique en ligne sera votre UNIQUE outil pour vendre ? Pensez-vous qu’une boutique physique, pour ouvrir, n’investit que dans des tréteaux et pas dans du rayonnage adéquat ?

Non, sérieusement, restez crédibles. Posez-vous les questions suivantes : de quoi ai-je besoin, quels sont les outils INDISPENSABLES qui me permettront de vendre mes produits (suivant le secteur d’activité, vous avez des besoins différents). Bien sûr, au début d’une activité, il faut éviter au maximum les grosses dépenses, mais ne pas investir dans votre outil de travail est à coup sûr foncer droit dans le mur. Vous ne vendrez rien (ou quasiment rien) et vous les désillusions seront nombreuses. De toute façon, si vous pensez que mettre moins de 1000 euros dans votre outil est nécessaire, je vous conseillerai simplement de ne pas vous lancer. Vous n’êtes pas fait pour être chef d’entreprise et vous n’êtes donc pas fait pour être e-commerçant.

Je ne vous ai pas convaincu ? Ok, ce n’est pas grave, disons que vous avez trouvé le « prestataire » qui accepte de vous le faire à ce tarif. Vous en avez de la chance. Combien de temps pensez-vous que votre « prestataire » passera sur le cahier des charges ? Combien de rendez-vous téléphoniques pour faire le point à chaque étape importante pour avoir votre avis et pour que vous lui donniez vos corrections et remarques ? Pensez-vous que la boutique sera testée ? Et pour la charte graphique, votre « prestataire » bien entendu l’inclus dans le prix ? Non, franchement, même en prenant un tarif horaire très bas, votre « prestataire » ne peut prétendre travailler que 20 à 30 heures (40 heures s’il est consciencieux) sur votre boutique. Ramenons ça en journées, soit une journée de 8 heures, cela fait 5 jours maximum. Il est certains qu’en cinq jours de travail, votre site sera le futur Rueducommerce ou autre Amazon. J’espère quand même que vous vous rendez compte de la grande absurdité de la chose. De plus, n’oubliez pas que vous aurez certainement des maintenances à faire et votre « prestataire » très sérieux s’en occupera-t-il ?

Bon ok, je n’ai toujours pas répondu à la question : combien coûte une boutique en ligne ? Je vais y répondre, il n’y a pas de prix. Chaque personne aura des besoins différents, cela peut très bien aller de 1200 euros pour une boutique très simple à des dizaines de milliers d’euros pour une boutique très élaborée (oui mais bon, vous n’avez tout de même pas l’intention de devenir concurrent de La redoute). Pour moi, une boutique de base, avec charte graphique simple et les bons outils basiques (c’est à dire que la totalité de votre problématique a été étudiée par le prestataire et qu’il a mis en place tous les outils indispensables à votre activité) devrait se situer dans les 1500 à 2500 euros. Pour une boutique avec une charte graphique un peu plus évoluée et avec des outils spécifiques je dirai que l’on peut partir dans les 2500 à 5000 euros (pour des boutiques élaborées). Je dirai que passé ce tarif, vous avez des besoins très complexes et une charte graphique très élaborée.

On en revient donc au même point, avant de commencer de vouloir commencer votre boutique en ligne, regardez ce qui se fait dans votre secteur d’activité et regardez quels sont vos besoins. Une fois que vous aurez effectué ce travail, vous comprendrez que si vous voulez un outil fonctionnel, il faudra y mettre un minimum, mais soyez vraiment vigilants. Inutile de commander une boutique à 5000 euros si vous n’avez pas de gros besoins.

Be Sociable, Share!
  • Plus d'infos sur notre newsletter :
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire